Responsabilité sociale des Etats dans les accords bilatéraux

CHF  32.00

Dans un monde en crise à l’heure du réchauffement climatique, la responsabilité sociale représente une convergence d’impératifs à renforcer. De la première conférence sur le climat en 1972 à Stockholm jusqu’aux derniers accords bilatéraux renforçant un modèle économique suranné, l’ouvrage est une invitation à comprendre les implications profondes entre économie, politique et environnement. Et ce,…

AuteursOlivier Ferrari, Tim Genecand
Parution13 juin 2024
Dimensions14 x 21 cm
Number of pages292
ISBN978-2-940145-60-7

Description

Responsabilité sociale des Etats dans les accords bilatéraux à l’épreuve de la transition durable

Dans un monde en crise à l’heure du réchauffement climatique, la responsabilité sociale représente une convergence d’impératifs à renforcer. De la première conférence sur le climat en 1972 à Stockholm jusqu’aux derniers accords bilatéraux renforçant un modèle économique suranné, l’ouvrage est une invitation à comprendre les implications profondes entre économie, politique et environnement. Et ce, sur le plan de la Responsabilité Sociale des États (RESETs), un impératif encore trop peu mobilisé. Pour repenser le développement économique dans une perspective durable, les auteurs mettent tout d’abord en lumière les dilemmes posés par le libre-échange, en explorant l’évolution du commerce international. Une analyse critique révèle ensuite comment, malgré les ambitions des Protocoles de Kyoto et de l’Accord de Paris, la lutte contre le changement climatique se heurte à des intérêts économiques et politiques souvent divergents. Les défis et opportunités des accords commerciaux et bilatéraux modernes sont ainsi passés au crible de la transition durable, tandis que trois études de cas (Suisse, Arabie Saoudite et Nigeria) viennent décrypter les conséquences des politiques budgétaires et de l’allocation des ressources des États sur leur empreinte écologique. Des développements tels que l’économie circulaire et la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) présentent enfin des évolutions d’options concrètes pour une gestion durable des ressources et un commerce éthique. Cet ouvrage met ainsi en avant la nécessité pour les États de reconnaître leur rôle crucial dans la promotion de l’écolonomie, néologisme désignant un ensemble d’activités rentables économiquement et soucieuses de l’environnement. Il est une source d’inspiration pour celles et ceux qui cherchent à comprendre comment, collectivement, nous pouvons orienter l’économie mondiale vers un développement plus respectueux de notre environnement.   Communiqué de presse

Auteurs:

Olivier Ferrari

Olivier Ferrari, journaliste indépendant et conférencier, est un spécialiste reconnu dans la finance, en particulier dans les questions de sécurité sociale et de développement durable. Il a publié La nouvelle révolution économique chez Economica et Démystifier la microfinance en 2016.

Tim Genecand

Tim Genecand a terminé un cycle d’études en économie et management à l’Université de Genève notamment. Il a remporté le deuxième prix de l’Observatoire des Valeurs de la Stratégie et du Management (OVSM) sur la thématique «À l’ère du COVID et du numérique, quels facteurs influencent l’adoption des nouvelles formes de travail?».

On en parle

l’avis des lecteurs

Laisser un commentaire